Découvrez
Ajoutez à vos favoris
Recommandez LB
le Louvre avec la Bible
default|default.titre
default|default.titre
S'inscrire à la newsletter !
www.louvrebible.org
Une visite
de trois départements
du Louvre
En vingt trois étapes




 

La Tour de Babel

RF   2427

Richelieu 2ème étage salle 13

« Et le commencement de son royaume
fut Babel. » (Genèse 10:10).

C’est par ces paroles que la Bible mentionne pour la première fois, et Babylone, et le mot royaume.
 

Moïse fait dériver « Babel » de la racine verbale balal, ‘ brouiller, confondre ’  et donne ainsi à ce terme le sens de ‘ Confusion ’ A12. Les indigènes prétendaient que Bab signifiait ‘ Porte ’, et ilou ‘ Dieu ’, ce qui donne Babilou, ‘ Porte de Dieu '. Ces deux significations associent Babylone à sa religion.

La plus ancienne référence textuelle évoquant Babylone remonte à l’époque des dynasties archaïques de Sumer ; vers 2500 avant J.-C, le gouverneur d’un lieu appelé Bar-bar, en akkadien ? ancien, se décrit comme le constructeur du temple du dieu Marduk. A13

« Nimrod fut le premier à devenir un homme puissant sur la terre. » (Genèse 10:8, 9)
Cette courte phrase à propos de Nimrod A14 est très significative, car il devint
un  ' puissant chasseur en opposition A15  ’ avec Dieu (vst 9), en se rebellant contre
sa souveraineté. Certains pensent que Mardouk, dieu majeur de Babylone, était peut-être
Nimrod déifié  A17.

 

Babylone, cité merveilleuse et maudite,
n’est plus qu’un tas de ruines.

Et il serait donc facile d’oublier l’héritage dont bénéficièrent les civilisations ultérieures.

Pourtant, concernant les peuples du passé,
on relève partout des coïncidences
les plus déconcertantes dans les rites, les cérémonies et les traditions ainsi que dans les relations entre les dieux. A18 , A19

Tous ces peuples ont pu puiser leurs conceptions religieuses  à une source commune  A110
 

De nombreux phénomènes culturels et religieux ont vu le jour dans l’Orient ancien et certaines religions en constituent une maturation originale.
 
Le christianisme […] s’enracine plus que toute autre religion dans cette fascinante tradition mésopotamienne.

Béatrice André-Salvini

 

« L’église a commencé en Chaldée. »
Cardinal J.H Newman

 
Ces traits communs aux mythologies du monde entier, qu’il s’agisse des croyances fondamentales en l’immortalité de l’âme, du culte du soleil ou des déesses-mères, de la conception d’un dieu trinitaire, des faits relatifs à la création ou d’un déluge qui détruisit les méchants, peuvent trouver leur explication biblique dans la dispersion des humains à partir de Babylone, chaque groupe culturel ayant déformé ou enjolivé son patrimoine originel.

« Tout le monde se servait d’une même langue et des mêmes mots. ». - Genèse 11:1.
 
 
 
On  nomme : "écriture cunéiforme"? , une écriture dont les caractères qui la constituent ont les formes de coin ou de clou.

Bien que la Bible ne fasse aucune allusion à une écriture antédiluvienne, après la confusion du langage originel, divers systèmes d’écriture sont apparus. A111

Le premier document épigraphique cunéiforme et rédigé en babylonien fut apporté en Europe par le botaniste A. Michaux. Il s'agit d'un kudurru nommé : "Le caillou Michaux"

XIe siècle av J.-C . Paris, BnF
 
Dans ce qu’on appelle la Table des peuples (Genèse 10) sont nommés les descendants des fils de Noé et systématiquement ils sont classés par groupes, ‘ selon leurs langues ’  . Genèse 10:5

Loin d’être une invention humaine, il apparaît qu’en confondant le langage des hommes Dieu produisit des langues absolument nouvelles, différant non seulement dans la grammaire et les racines, mais aussi dans les schémas mentaux d’expression de la pensée A112. Les recherches en linguistique confirment le récit biblique.
 
Les plus anciens vestiges de langage écrit remontent au maximum à 5000 ans  A113. Et l’Histoire commence à Sumer  A114, A115.
Concernant l’endroit à partir duquel les langues anciennes se répandirent, Sir H. Rawlinson a fait remarquer que ‘ nous serions obligés de choisir les plaines de Shinéar? comme centre à partir duquel les différents sentiers linguistiques ont rayonné ’  A116  .  - Genèse 11:2
 

Il existe des textes gravés dans la pierre ou sur des tablettes,

 qui sont parfois beaucoup plus vieux que le plus ancien manuscrit de la Bible existant.

Mais la Bible est unique
car elle présente un
message profond et puissant

 
On pense que l’hébreu biblique correspond à la ‘ seule langue ’ en usage avant les événements de Babel du fait de sa fixité remarquable pendant le millénaire au cours duquel les Ecritures hébraïques furent rédigées A117. Il existe certes des textes gravés dans la pierre ou sur des tablettes, des prismes et des cylindres d’argile, qui sont parfois beaucoup plus vieux que le plus ancien manuscrit de la Bible existant.

Mais la Bible est unique car elle présente un message profond et ‘ puissant ’ (Hébreux 4:12). Elle mérite au moins une lecture attentive sans idée préconçue.  A118
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 




Haut de page