Découvrez
Ajoutez à vos favoris
Recommandez LB
le Louvre avec la Bible
default|default.titre
default|default.titre
S'inscrire à la newsletter !
www.louvrebible.org
Mésopotamie archaïque
Mésopotamie
Assyrie Ninive
Arslan Tash Til Barsip
Iran Palais de Darius
Phénicie Arabie Palmyre
Syrie côtière
Ougarit Byblos




  Lamentation sur la ruine d’Ur

AO 6446


Vers 1800 avant J.-C

Argile


Richelieu salle 2
vitrine 6 (1)


Ce document appartient
à un genre  bien établi de
la littérature mésopotamienne,  celui dit
des ‘ lamentations sur les villes détruites ’.

L’auteur s’efforce d’inscrire
la chute d’Ur dans un projet divin.

 Lamentation sur la ruine d’Ur, Une thématique reprise
dans le livre biblique des Lamentations

Dans la Bible on ne rencontre pas une telle perspective théologique. On peut rapprocher de ce texte sumérien le livret des lamentations, écrit peu après la chute de Jérusalem. Ces cinq poèmes lyriques expriment la grande douleur causée par le siège, les raisons de la destruction et l’espérance d’une restauration. A145
 
Cité-Etat sumérienne prospère,
Ur occupait une position stratégique
à l’extrême est du Croissant fertile.


Longtemps après sa reconstruction,
on pleurait encore sa gloire passée
et la chute de la troisième dynastie
vers 2000 av.n.è.


Le nom biblique fait référence
aux Chaldéens (‘ Our de Chaldée ’
Genèse 11:28, note).

C’est la patrie d’Abraham
et de sa famille avant leur migration
vers ‘ le pays ’ que Dieu leur montrerait. - Genèse 11:31; 12:1.
 
Les fouilles entreprises à Ur montrent clairement qu’en quittant cette ville alors à l’apogée de sa puissance Abraham faisait un sacrifice matériel considérable. Mais le patriarche « attendait la ville pourvue de fondations dont Dieu est l’architecte et le constructeur. » (Hébreux 11:8-10). La Bible l’appelle « le père de tous ceux qui ont foi » (Romains 4:11) et « celui par qui toutes les nations de la terre se béniront. » - Genèse 22:18.
 
  Le sacrifice d'Isaac par Abraham 

MI 962

Petrus-Paulus RUBENS

Siegen (Westphalie), 1577 - Anvers, 1640

 
 
  L'Ange du Seigneur empêchant Abraham de sacrifier son fils Isaac    RF 920

Pieter LASTMAN


Tableau influencé par la grande peinture vénitienne (Véronèse) et qui marqua à son tour Rembrandt, élève de Lastman et auteur de tableaux sur le même sujet (en 1635 et 1636). Le sujet biblique est tiré de la Genèse (22, 1-14)

www.louvre.fr

 Ur, patrie d'Abraham, centre du culte du dieu-lune babylonien Sîn et de son équivalent sumérien Nanna

Ur était le principal centre du culte du dieu-lune sumérien Nanna et de son équivalent babylonien, Sîn.

Considéré comme le père du Soleil, Shamash, c’est l’une des divinités les plus importantes du panthéon assyro-babylonien.

La massive ziggourat? élevée
pour ce dieu est l’une des mieux conservée d’Irak A145

 
 
En Egypte, où séjournèrent Abraham et plus tard le peuple d’Israël, le culte de la lune était pratiqué en l’honneur du dieu Thot, souvent figuré avec une tête d’ibis. A146
 
Maquette du complexe sacré d'Ur
à l'époque néo-sumérienne
 
Avec sur la droite la ziggurat
du dieu Lune Nanna
 
Bois, au 150è réalisée en 2016
 
Faculté des Sciences historiques,
université de Strasbourg
Exposition L'Histoire commence en Mésopotamie, Louvre Lens Janvier 2017
 
On adorait parfois la lune sous le symbole de la déesse Ashtoreth (Astarté), présentée comme la compagne du dieu Baal, et les Israélites se laissèrent fréquemment séduire par le culte de ces deux divinités (Job 31:26-27; Juges 2:13). Les astrologues chaldéens considéraient la nouvelle lune comme un moment propice pour annoncer l’avenir (Esaïe 47:13). Chadrac, le nom donné à l’un des trois compagnons de captivité de Daniel, signifie peut-être « Commandement d’Akou », le dieu-lune sumérien (Daniel 3:12). Le premier jour de la semaine a hérité son nom de l’ancien culte de la lune.
 
Sceau-cylindre :
adorant devant une zigggurat
VA 7736 (Bab 39322)
 
Babylone, Merkès, tombe
Vers 1300 avant J.-C
Mission Koldewzy, 1914
 
Berlin, Vorderasiatisches Museum

 
Exposition L'Histoire commence en Mésopotamie, Louvre Lens Janvier 2017
 
 
 

 





Carte Chronologie Statue Ur NingirsuPoids et croissant lunaire, culte de la luneAntiquités EgyptiennesAntiquités Romaines Haut de page