Découvrez
Ajoutez à vos favoris
Recommandez LB
le Louvre avec la Bible
default|default.titre
default|default.titre
S'inscrire à la newsletter !
www.louvrebible.org
Mésopotamie archaïque
Mésopotamie
Assyrie Ninive
Arslan Tash Til Barsip
Iran Palais de Darius
Phénicie Arabie Palmyre
Syrie côtière
Ougarit Byblos




Reliefs aux déportés élamites

        Reliefs aux déportés élamites

        AO 19906-07

        Richelieu salle 6



       Cet ensemble de bas-reliefs (3,5-10)
       provient du décor mural
       du palais d’Assurbanipal,
       le dernier grand souverain assyrien.

Bas-reliefs  d'Assurbanipal  et politique de déportation 

La conquête des villes entraînait une politique de déportation des populations civiles. Main-d’œuvre précieuse, elle permettait aussi d’abolir toute velléité de révolte. La Bible rapporte ces déplacements forcés de populations vaincues.
 
Tiglath-Pileser III emmena ainsi les habitants de « Galaad, de la Galilée, tout le pays de Napthali en exil en Assyrie » (2 Rois 15:29).

Appelé aussi ‘Poul’, c’est le premier roi assyrien dont la Bible mentionne le nom.

Il fera une incursion dans le royaume d’Israël sous le règne de Menahem, avant que celui-ci ne paye un tribut de mille talents pour qu’il se retire.
- 2 Rois 15:19,20.
 

 La Bible rapporte aussi ces déplacements forcés

Son successeur, Salmanasar V, « monta [aussi] contre tout le pays » et mit le siège devant sa capitale, Samarie. Il semble néanmoins que c’est Sargon II qui tira profit de cette victoire. La Bible dit que le roi d’Assyrie « conduisit Israël en exil ; il les fit habiter dans Halah et dans Habor et dans les villes des Mèdes » (2 Rois 17:5,6). Les annales de Sargon mentionnent la déportation de 27 290 Israélites. C’est peut-être ce roi qui « fit venir [des gens] de Babylone, de Koutha […] et les fit habiter dans les villes de Samarie à la place des fils d’Israël. » - 2 Rois 17:24.
 
  Nergal (MNB 1905), dieu–soleil de l’été,
violent et furieux, appelé ‘ celui qui brûle ’,
est surtout adoré à Koutha.

Les habitants de cette ville,
que le roi d’Assyrie transplanta après
l’exil des juifs, continuèrent à vénérer cette divinité (2 Rois 17:29,30).

D’après Josèphe, leurs descendants furent appelés ‘ les Samaritains ’. A227


Samarie    biblélieux.com
 
La fin désastreuse de la ‘rebelle’ Samarie avait été prédite par le prophète Osée. « Samarie expiera […]. Ils tomberont sous l’épée, leurs petits enfants seront écrasés, leurs femmes enceintes éventrées » (Osée 14:1). L’Histoire a montré que les Assyriens étaient capables de telles atrocités.
 
 
 
 
 
 
 

 





Carte Chronologie Début du départementSceau cylindre de roi prêtreAntiquités EgyptiennesAntiquités Romaines Haut de page