Découvrez
Ajoutez à vos favoris
Recommandez LB
le Louvre avec la Bible
default|default.titre
default|default.titre
S'inscrire à la newsletter !
www.louvrebible.org
Mésopotamie archaïque
Mésopotamie
Assyrie Ninive
Arslan Tash Til Barsip
Iran Palais de Darius
Phénicie Arabie Palmyre
Syrie côtière
Ougarit Byblos




  Calendrier zodiacal  

AO 6448


Richelieu salle 3

vitrine 15 (27)


Cette tablette appartenait
à un ouvrage en douze volumes,
chacun étudiant un signe
du zodiaque.

 Calendrier zodiacal 

 
Le revers montre une femme tenant un épi ; c’est la constellation du sillon (La Vierge). Au centre une étoile à huit branches est identifiée par son inscription, c’est la planète Mercure. A gauche la constellation du corbeau. L’oiseau picore le bout de la queue de l’hydre, appartenant au signe précédent. On note la division en douze cases, correspondant à un mois de l’année.

Zodiaque et astrologie occidentale sont issus
des pratiques religieuses babyloniennes

Il y a de solides preuves indiquant que le zodiaque
a été défini à Babylone vers 2100 av.n.è.
Plusieurs anciennes images des constellations
ont un caractère nettement babylonien,
et presque toutes peuvent être expliquées à partir
de la mythologie babylonienne.  Morris Jastrow 
 

L’astrologie occidentale
est issue en droite ligne des
pratiques religieuses babyloniennes

 
L’astrologie tient très tôt une grande place dans le culte et dans l’art de la divination. Le Soleil, la Lune et les planètes sont considérés comme les habitations des dieux. A voir aussi dans les nouvelles vitrines de la salle 6,
 
 
On identifiait la planète A181 Jupiter à Mardouk, Vénus à Ishtar, Saturne à Ninourta, Mercure à Nébo, Mars à Nergal. Les prêtres, appelés plus tard les mathematici, croyaient que l’interprétation exacte des mouvements de ces corps célestes leur révélerait les intentions des dieux. A182

Le zodiaque a été défini à Babylone vers 2100 av.n.è

« La divination ‘ par écrit ’ est typiquement mésopotamienne, et nous en avons d’innombrables vestiges, […] à partir du début du IIè millénaire. Seuls connaissaient ce code divinatoire les devins professionnels, qu’on appelait bârû : les ‘ examinateurs ’,
 
parce que leur rôle était de scruter les événements ou les objets inattendus et anormaux pour les déchiffrer et lire les morceaux d’avenir que les dieux y avaient inscrits. » Jean Bottéro

Aux jours du prophète Daniel, elle est si répandue
en Chaldée (Babylonie) que le terme « Chaldéens » est presque synonyme « d’astrologues » (Daniel 4:7; 5:7,11).

Daniel a été témoin de l’incapacité de ces ‘ prêtres-magiciens ’ à prédire la chute de Babylone.

Remarquons qu’ Esaie 47:13 avait annoncé deux siècles auparavant avec une pointe d’ironie :
 

Dès son origine,
l’astrologie est liée
à la religion. A183

 

Tu t’épuises à consulter les astrologues. Eh bien,
qu’ils se présentent et
qu’ils viennent te sauver,
ceux qui partagent le ciel en
zones et observent les astres !

- Isaïe 47:13,14  BFC.

 
    La prédication de saint Paul
à Ephèse


Inv 8020

LE SUEUR


Sully 2e salle 19





Chaque 1er mai, la corporation des orfèvres de Paris offrait un grand tableau à la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Ce chef-d’œuvre est le plus célèbre.

 La prédication de saint Paul à Ephèse

 

L’astrologie occidentale est issue en droite ligne des pratiques babyloniennes.  A184

Est-elle pour le chrétien ? Les premiers disciples d’Ephèse ne voulaient avoir aucun rapport avec cet art.

Nous lisons que « bon nombre de ceux qui s’étaient adonnés à la magie apportaient leurs livres et les brûlaient en présence de tous. » - Actes d’Apôtres 19:19.

 
 
 
 
 
 
 
 

 





Carte Chronologie Début du départementSceau cylindre de roi prêtreAntiquités EgyptiennesAntiquités Romaines Haut de page