Découvrez
Ajoutez à vos favoris
Recommandez LB
le Louvre avec la Bible
default|default.titre
default|default.titre
S'inscrire à la newsletter !
www.louvrebible.org
Grand Sphinx Le Nil
Les loisirs Le temple
Les sarcophages
La Momie
Livre des morts
Les dieux
Ancien et Nouvel Empire
L´écriture et les scribes
Salle Campana
Salle des Bronzes




Le grand sphinx du Louvre

       Grand sphinx
     aux traits du roi Amenemhat II
 

    A 23

     Sully salle 1


Ce grand sphinx? ,
être monstrueux à corps
de lion et tête de roi,
a été trouvé à Tanis, nom grec de Soan, mentionnée en Nombres 13:22.

Le nom du pharaon Shishaq (Sheshonq) apparaît sur ce sphinx

Le nom du pharaon Sheshonq 1er (Shishaq) apparaît sur l’épaule gauche AE1. Ce roi d’Egypte est cité à sept reprises dans la Bible. C’est auprès de lui que s’enfuit Jéroboam pour échapper à la colère du roi Salomon. - 1 Rois 11:40.

Shishaq, roi Égypte, est cité dans la Bible

Un relief sur le mur d’un temple égyptien
à Karnak (No AE2 en Jérémie 46:25)
énumère quantité de villes judéennes conquises par Shishaq.  Seule la Bible relatait cette invasion
(1 Rois 14:25-28).


Le document fait aussi référence au  « champ d’Abraham ». C’est la plus ancienne mention du patriarche dans les textes égyptiens. AE3



On trouve aussi inscrit sur ce sphinx du Louvre
le nom du roi Mérenptah, le 13e fils de Ramsès II. Il aurait régné de 1213 à 1203 av.n.è., ce qui correspond à la fin de la période des juges en Israël.

http://cojs.org

 
 
Une stèle célébrant ses victoires, et conservée au musée du Caire, renferme le témoignage le plus ancien, en dehors de la Bible, de l’existence d’un peuple nommé Israël.
 
Les deux dernières lignes déclarent :  « Ascalon est enlevé, Gezer est saisie. Israël est anéanti, sa semence n’existe plus. »

(Les juifs d’Egypte, de Ramsès II à Hadrien, Paris, Errance, 1991, p.16).
 
Sur la ligne 27, l’association des trois derniers signes, une arme de jet, puis un homme et une femme, tous deux assis, désignerait Israël comme un peuple étranger. "Israël est dévasté, sa semence n'est plus"

(The Bible in the British Museum, document 14, p.44)

On peut difficilement soupçonner les Egyptiens de soutenir la Bible ou d’avoir inventé un peuple aussi singulier pour leur propre glorification.

La Bible mentionne plus de 700 fois l' Égypte 

La Bible mentionne plus de 700 fois
l’Egypte et ses habitants. Elle est généralement
désignée par le nom Mitsraïm
(Genèse 50:11,TMN note), AE68

ce qui semble indiquer que les descendants
de ce fils de Cham furent prédominants
dans cette région, aussi appelée dans
certains psaumes le « pays de Cham ».

Moïse emploie ce mot dans le sens qu'il avait
à son époque, celui de chef de gouvernement,
quand il parle du récit d'Abraham en Egypte
en Genèse :  " Les princes de Pharaon la virent
aussi, et ils la louaient devant Pharaon, si bien
que la femme fut emmenée dans la maison
de Pharaon." - Genèse 12:15 AE79

 

Quant au nom de Pharaon AE4
c’est la Bible qui le premier
nous l’a fait connaître.
Pharaon signifie « grande maison ».

Par extension son emploi servit à désigner le souverain qui réside dans le Palais ;
identification encore actuelle et comparable à « La Maison Blanche », « L’Elysée ».

Le premier document où le titre Pharaon
est juxtaposé au nom propre du roi date
du règne de Shishaq, contemporain
de Salomon. Dans la Bible, on trouve
la même juxtaposition dans les cas
de Pharaon Néko (2 Rois 23:29)
et Pharaon Hophra (Jérémie 44:30)
 

 

 





Carte Chronologie Antiquités OrientalesDébut du départementPoisson et  IHS,  emblème des premiers chrétiensAntiquités Romaines Haut de page