Découvrez
Ajoutez à vos favoris
Recommandez LB
le Louvre avec la Bible
default|default.titre
default|default.titre
S'inscrire à la newsletter !
www.louvrebible.org
Salle des Caryatides
Art romain
Epoque Julio-Claudienne
Antiquité tardive
Gaule, Afrique et Syrie




Tablette d’écolier, et modèle du Maître Jésus

Les écoliers s’exerçaient sur des tablettes de bois évidées recouvertes de cire. Une alvéole creusée dans le cadre permettait de ranger le stylet utilisé pour écrire. Ils devaient suivre le modèle de lettres et s’efforcer d’en faire une copie exacte.
 
  Tablette d’écolier        MND 552

Denon salle 30 vitrine 2

L’apôtre Pierre a utilisé cette illustration
pour inciter les chrétiens à suivre
de près l’exemple du Christ :

« C’est à cette voie que vous avez
été appelés, car Christ aussi a souffert
pour vous, vous laissant un modèle pour
que vous suiviez fidèlement ses traces »
1 Pierre 2:21

Non visible. Mise en réserve au 02/18

Le terme grec rendu par modèle, ou exemple (BFC, La Bible des peuples), est hupogrammon (TMN, note). AR98

Il n’apparaît qu’une fois dans les Ecritures. Il signifie sous-écriture ou « copie d’écriture, comprenant toutes les lettres de l’alphabet, et donnée aux enfants pour les aider dans leur apprentissage de l’écriture ». Les tablettes à écrire devaient être couramment utilisées à l’époque. Parlant de Zacharie, le père de Jean le Baptiseur, l’évangéliste rapporte qu’il « demanda une tablette et écrivit : ‘ Jean est son nom ’ » (Luc 1:63). Il s’agissait sans doute d’une planchette de bois recouverte de cire, comme celle exposée ici.

 ' Un modèle pour que vous suiviez fidèlement ses traces '

Dans le livre des Actes, on lit : ' Repentez-vous […] et que vos péchés soient effacés. ' (Actes 3:19). Ce dernier terme vient d’un verbe grec qui signifie ‘ ôter en frottant ’. Il évoque l’idée d’une tablette pour l’écriture, recouverte de cire, qu’on lissait avant utilisation.

L’apôtre montre par cet exemple que le vrai chrétien est celui qui suit comme un élève l’exemple parfait de son Maître Jésus-Christ.

‘ Le christianisme ne peut finalement posséder et acquérir un sens qu’en activant, aussi bien dans la théorie que dans la pratique, le souvenir de Jésus ’. AR99

A une condition. « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous libérera. » - Jean 8:31,32.
 

« C’est à cette voie que vous
avez été appelés, car Christ aussi
a souffert pour vous,
vous laissant un modèle
pour que vous suiviez
fidèlement ses traces »

1 Pierre 2:21

 

‘ Le christianisme ne peut
finalement posséder et
acquérir un sens qu’en activant,
aussi bien dans la théorie
que dans la pratique,
le souvenir de Jésus ’

Hans Küng

 
Avec le temps, la congrégation chrétienne originelle s’est muée en une organisation religieuse qui ‘ ne manquerait pas d’étonner Jésus et même saint Paul. ’ AR100

Aux enseignements du Christ se sont en effet substitués nombre de fêtes et de croyances religieuses le plus souvent empruntées à la Babylone antique. AR101

Ce trait dominant est aussi celui de ‘ Babylone la Grande ’. Le dernier livre de la Bible parle de ce nom comme d’un ‘ mystère ’ - Révélation 17:5.
 
Elucider ce ‘ secret religieux ’ est de la plus haute importance car l’ordre est donné au peuple de Dieu de :  

‘ Babylone la Grande ’

Une entité religieuse mondiale ?

" sortir d'elle, pour ne pas participer avec elle à ses péchés […] car par tes pratiques spirites toutes les nations ont été égarées."  - Révélation 18:4,23

 
L’ange clame donc l’urgence de quitter cette ‘ ville ’ symbolique en raison de sa destruction définitive (Révélation 18:4,21). D’après la description qui en est faite, ‘ cette grande ville a un royaume sur les rois de la terre ’ (17:18), et elle aide les ‘ marchands ’ à accumuler des richesses. Il ne peut donc s’agir d’un système politique ou commercial. 
 
Ce nom mystérieux ne serait-il pas finalement celui qui conviendrait le mieux à une entité religieuse mondiale,
à toutes ces religions dont les enseignements et les pratiques ne sont plus conformes au modèle laissé par le christianisme originel ?
 

‘ Quand on étudie le passé,
il est impossible de ne pas jeter
un regard sur l’avenir ’.

Arnold Toynbee AR102

 
« Les pierres crieront », disait un jour Jésus. Il existe certes un langage des pierres, mais il est aussi opportun d’entendre celui des témoins que nous avons cités.

Ils furent les contemporains d’événements que ne peuvent ignorer croyants et agnostiques, tant ils ont marqué à jamais l’Histoire de l’humanité. AR103
 
Voir aussi :
 
>  Codex
>  Les supports de l'écrit
>  Babylone le Grande

 





Carte Chronologie Antiquités OrientalesAntiquités EgyptiennesConstantin, chrétienté et christianisme originelFin du département Haut de page