Découvrez
Ajoutez à vos favoris
Recommandez LB
le Louvre avec la Bible
default|default.titre
default|default.titre
S'inscrire à la newsletter !
www.louvrebible.org
Mésopotamie archaïque
Mésopotamie
Assyrie Ninive
Arslan Tash Til Barsip
Iran Palais de Darius
Phénicie Arabie Palmyre
Syrie côtière
Ougarit Byblos




 

Statue d' Ur-Ningirsu

  Statue d' Ur-Ningirsu


AO 9504

Richelieu salle 2


« Assieds-toi à ma droite
jusqu’à ce que je place
tes ennemis comme
un escabeau pour tes pieds »

Psaume 110:1

 Statue d' Ur-Ningirsu

   
En 1924, le musée du Louvre fit l'acquisition du corps de cette statuette provenant de fouilles clandestines à Tello ; la tête, qui était entrée dans une collection particulière américaine, fut achetée en 1947 par le Metropolitan Museum of Art de New-York. Depuis 1974 un accord passé entre les deux musées permet de présenter la sculpture dans son intégralité alternativement à Paris puis à New York, pendant une période de cinq ans.

Le socle de cette statue du prince de Lagash est gravé de tributaires à genoux.

Il illustre ces paroles du psalmiste que l’apôtre Paul appliquera à Jésus Christ : « Harangue de YHWH à mon Adôn : Siège à ma droite, jusqu’à ce que je place ton ennemi en escabelle à tes pieds. » - Psaume 110:1 (Chouraqui); Hébreux 10:12

Dans son premier discours lors de La Pentecôte, l’apôtre Pierre fera la même application de ce texte des Psaumes. – Actes 2:33-36

Tributaires à genoux, une symbolique du Psaume 110

  Statue de Manishtousou

debout piétinant des vaincus


Sb 48

Richelieu salle 8

Le socle de cette statue
en calcaire représente le roi
qui foule les corps allongés
de ses ennemis vaincus.
Le nom de leur ville
est gravé sur eux.

Escabeau sous les pieds

   
 
Quand la conquête du sud tira à sa fin, Josué suivit la coutume orientale en ordonnant à quelques-uns de ses hommes de poser leur pied sur la nuque des cinq rois qui avait été capturés (Josué 10:24). AA256
 
 
Fragment de vase :
prisonniers assis

 AO 5683





Exposition
L'Histoire commence
en Mésopotamie,

Louvre Lens Janvier 2017

 

 
 

En Égypte,
les ennemis capturés
sont souvent représentés
sur des tabourets sur lesquels
le pharaon plaçait ses pieds.

Sur ce bas-relief,
Aménophis II est assis
sur les genoux de sa nourrice,
les pieds posés sur
un tabouret représenté
par un ennemi vaincu. 


Relief, Thèbes, Sheik Add-el-Qurna, tombe 93. D’après N. de G. Davies, The Tomb of Ken-Amunat Thebes, NY, 1930, pl IX.

Voir aussi
Cathie Spieser AA257 

 
 

 





Carte Chronologie Statue de Gudéa au vase jaillissantLamentation ruine UrAntiquités EgyptiennesAntiquités Romaines Haut de page