Découvrez
Ajoutez à vos favoris
Recommandez LB
le Louvre avec la Bible
default|default.titre
default|default.titre
Jouez avec LouvreBible !
quiz.louvrebible.org
S'inscrire à la newsletter !
www.louvrebible.org
Mésopotamie archaïque
Mésopotamie
Assyrie Ninive
Arslan Tash Til Barsip
Iran Palais de Darius
Phénicie Arabie Palmyre
Syrie côtière
Ougarit Byblos




 

Prisme F des expéditions
du roi Assurbanipal  


AO 19939

Richelieu salle 6 vitrine 4

Connu pour ses déportations massives
de populations, (on trouve sur ce texte
le récit des expéditions contre l’Elam, Tyr
et l’Egypte), Assurbanipal l’est encore
plus pour son goût de la littérature,
fait unique  chez les redoutables
monarques assyriens.

Les fouilles entreprises en 1845 ont
mis au jour l’immense bibliothèque
qu’il constitua à Ninive et qui comptait
quelque 22 000 textes et tablettes d’argile.
C’est de là qu’on a extrait les récits
assyriens de la création et du déluge.

Prisme F du roi Assurbanipal

 
La prise de Suse? capitale de l’Elam est évoquée sur ce prisme. Cet événement permet d’identifier ce roi au « grand et honorable Asnappar » d’ Esdras 4:10.

Ce nom, qui figure dans une partie du livre rédigée en araméen, est vraisemblablement une forme abrégée du nom du roi d’Assyrie, avec pour lettre finale un r à la place du l, l’araméen comme le perse n’ayant pas de lettre l.  A2124

Assurbanipal est cité dans la Bible en Esdras 4

Fragment : copie Code Hammurabi  

AO 7757

VIIe siècle avant J.-C.
Ninive (Kujundjik)
Cette copie provient de la bibliothèque
du roi d'Assyrie, Assurbanipal, à Ninive
Il porte notamment l'article 53
 
Le code servit de modèle littéraire pour
les écoles de scribes qui le recopièrent
pendant plus de mille ans.
 
 
Exposition L'Histoire commence en Mésopotamie, Louvre Lens Janvier 2017
 
Voir aussi :
 
 
 
Mort de Sardanapale  RF 2346
 
Eugène DELACROIX
 
Salon de 1827
 
H. : 3,92 m. ; L. : 4,96 m
Denon 1er étage Mollien salle 77

 
Dessous, esquisse du tableau
(RF 2488) non visible
 
 
Fort du succès du scandale provoqué
au Salon précédent par les Massacres de
Scio
, Delacroix récidive avec cette toile
grandiose, libre traduction en peinture
d'un poème de Byron, et qui apparut
comme l'une des plus éclatantes
manifestations du Romantisme.


Sardanapale ou Assourbanipal, assiégé,
couché sur un lit au sommet d'un immense
bûcher, donne l'ordre d'égorger ses femmes,
ses pages, ses chevaux. Aucun des objets
qui avaient servi à ses plaisirs ne devaient
lui survivre.
 
 
Assourbanipal était le fils d’Ésar-Haddôn (Esdras 4:2) et le petit-fils de Sennachérib. Il fut contemporain de Manassé roi de Juda. Sous son règne, l’Empire assyrien connut son apogée. Apparemment désigné prince héritier trois ou quatre ans à l’avance, Assourbanipal monta sur le trône d’Assyrie à la mort de son père, tandis que Shamash-Shoum-Oukin, son frère, régnait à Babylone.
 

 





Carte Chronologie Début du départementSceau cylindre de roi prtreAntiquités EgyptiennesAntiquités Romaines Haut de page