Découvrez
Ajoutez à vos favoris
Recommandez LB
le Louvre avec la Bible
default|default.titre
default|default.titre
S'inscrire à la newsletter !
www.louvrebible.org
Mésopotamie archaïque
Mésopotamie
Assyrie Ninive
Arslan Tash Til Barsip
Iran Palais de Darius
Phénicie Arabie Palmyre
Syrie côtière
Ougarit Byblos




 

Scène de libation au dieu Shamash

Sb 7


Richelieu salle 3


Un souverain accomplit une libation?
sur un autel devant un dieu assis,
reconnaissable à sa tiare?
à plusieurs rangs de cornes.

Le dieu tient le cercle et le bâton,
symboles de pouvoir et de justice.

Un disque radié domine la scène.

Ces symboles sont souvent liés à Shamash,

dieu-soleil mais aussi dieu de la justice.

 
Le symbolisme biblique est identique. Juda donne son ‘ anneau ’ sigillaire, et le ‘ bâton qui est dans sa main ’, bien personnel et précieux, comme gage à Tamar (Genèse 38:18). Le bâton de Moïse devint un symbole de son autorité (Exode 14).
 
Dans sa bénédiction sur son lit de mort, Jacob dit à Juda que ‘ le bâton de commandant ’ ne s’écartera pas de ses pieds jusqu’à ce vienne Shilo (Genèse 49:10).

Ce détail est l’indice d’une autorité future étendue. « YHWH envoie de Siôn la branche de ton énergie, forgée contre le sein de tes ennemis. » (Psaume 110:1,2, Chouraqui).


L’apôtre Paul appliquera ces versets à Jésus Christ qui sort en représentant de Dieu (Hébreux 10:12,13).

Il est dit que ce ‘ Roi des rois ’ fait la guerre avec justice avec un bâton de fer (Révélation 19:15).
 
Dans la Bible le soleil n’est jamais divinisé car, force impersonnelle, il est créé par Dieu comme grand luminaire pour éclairer la terre et fixer le calendrier. L’existence d’un culte du soleil dans le royaume de Juda est rapportée par le prophète Ezéchiel. « Ils se prosternaient vers l’orient, devant le soleil » (Ezéchiel 8:16).

Ce comportement apostat allait à l’encontre de la Loi (Deutéronome 4:19) et des paroles du psalmiste : « Oui, soleil, bouclier, YHWH ! […] Il donne grâce et gloire. » (Psaume 84:11, Chouraqui). Des années plus tôt le roi Josias avait pourtant aboli le culte du dieu-soleil. - 2 Rois 23:5.
 
  La tentation du Christ    MI 285

 Ary SCHEFFER

Sully 2ème  salle 63

Le soleil, source de vie et de fertilité est par contre vénéré dans la plupart des cultures. A149

Incarnation de la lumière sous la forme du dieu égyptien , il sera Hélios puis Apollon chez les Grecs.

Le culte de Mithra, dieu-soleil perse,
est à l’origine de la fête de Noël.

L’influence de ce culte païen du soleil explique aussi la présence d’un anneau de lumière,
le cercle auréole, autour des têtes
des icônes de la chrétienté. A150
 
Dans l’art hellénique et romain, le dieu-soleil Hélios et les empereurs romains sont souvent représentés avec une couronne rayonnante. Celle-ci n’a pas été utilisée dans l’art chrétien primitif en raison de son origine païenne. A compter du milieu du IVè siècle, le Christ est ainsi  représenté. Ce n’est qu’au VIè siècle que l’auréole est apparue dans la plupart des représentations de la vierge Marie et des autres saints.
 

« Les auréoles que les artistes du Moyen Age mettent autour de la tête des saints sont un reste du culte du soleil. »

Will Durant

 

« A partir du 4è siècle les artistes chrétiens ont commencé à peindre Jésus avec un halo de lumière, et plus tard Marie et les apôtres […]
C’est aussi une caractéristique des représentations du Bouddha ou de Mahomet. »
Sven Achen 

 
Panneau du Christ
et de l’abbé Ména    
E 11565

Denon Entresol salle C vitrine 6
 
L’église du monastère de Baouït est en partie reconstituée dans cette salle.

Sur la paroi de l’autel on a suspendu une des plus anciennes images du Christ, le montrant accompagné d’un abbé.
 
C’est aussi l’une des premières apparition A151 d’un halo de lumière autour de la tête des saints.
 
Les icônes font partie intégrante du monde orthodoxe. Le culte de ces images bidimentionnelles du Christ ou des saints a pris naissance dans les religions de la Babylone et de la Grèce antique. Les fidèles considéraient l’image utilisée pour le culte comme une divinité en soi. Les artisans chrétiens ont adapté ce syncrétisme et ont utilisé des symboles païens qu’ils ont introduits dans un nouveau contexte sans toutefois les purifier totalement.
 

 





Carte Chronologie Début du départementSceau cylindre de roi prêtreAntiquités EgyptiennesAntiquités Romaines Haut de page