Découvrez
Ajoutez à vos favoris
Recommandez LB
le Louvre avec la Bible
default|default.titre
default|default.titre
Jouez avec LouvreBible !
quiz.louvrebible.org
S'inscrire à la newsletter !
www.louvrebible.org
Mésopotamie archaïque
Mésopotamie
Assyrie Ninive
Arslan Tash Til Barsip
Iran Palais de Darius
Phénicie Arabie Palmyre
Syrie côtière
Ougarit Byblos




  Sceaux-cylindres
et cachets de Suse


AO 29433, etc


Sully salle 12 a vitrine 1

 
 
Ces petits cylindres A237 et anneaux de l’époque achéménideachemenide? illustrent les textes d’Esther (1:19; 8:8) et le caractère inviolable de la loi des Mèdes et des Perses : « Car un écrit qui est écrit au nom du roi et scellé avec l’anneau sigillaire? du roi, il n’est pas possible de le révoquer »
 
A noter le Sceau-cylindre (AO 29433) : héros royal sous le globe ailé d’Ahura Mazda ; le Cachet :
le culte royal (AOD 127), où le dieu en costume perse
apparaît dans le globe ailé ; et le Sceau-cylindre
(AO 22359), scène de culte devant la reine ou
la déesse Anahita.
 

« Car un écrit qui est écrit
au nom du roi et scellé avec
l’anneau sigillaire du roi,
il n’est pas possible
de le révoquer »

 
Lorsqu’on trouva le décret de Cyrus quelque 18 ans après son émission, le roi Darius reconnut ainsi la légalité de la position des Juifs à propos de la construction du temple. – Esdras 6:1-12.
 
  Sphinx affrontés
avec globe ailé  

Sb 3324-25

 
Ces panneaux présentent des animaux, Taureau ailé, Griffon, Lion, parfois surmontés de l’emblème d’Ahura-Mazda (un disque ailé), divinité principale du zoroastrisme A241 dont les inscriptions des monarques perses font constamment mention à partir de Darius 1er .

Une des caractéristiques du zoroastrisme est le dualisme, la croyance en deux êtres divins indépendants. Ce dieu passait pour le créateur de toutes bonnes choses.
  Il faisait peut-être partie d’une
triade, composée aussi de Mithra et d’Anahita (déesse de l’eau et de la fécondité).

Un certain nombre de spécialistes rapprochent cette dernière de la déesse babylonienne Ishtar.

E. James fait cette remarque :

 « Elle était adorée comme ‘ la Grande Déesse dont le nom est La Dame, la ‘ Toute puissante et Immaculée qui purifie la semence des mâles […]
 
Elle était en réalité la contre-partie iranienne de la déesse syrienne Anat, de la déesse babylonienne Inanna-Istar, de la déesse grecque Aphrodite. » Le culte de la déesse-mère dans l’histoire des religions.

 





Carte Chronologie Début du départementSceau cylindre de roi prêtreAntiquités EgyptiennesAntiquités Romaines Haut de page