Découvrez
Ajoutez à vos favoris
Recommandez LB
le Louvre avec la Bible
default|default.titre
default|default.titre
Jouez avec LouvreBible !
quiz.louvrebible.org
S'inscrire à la newsletter !
www.louvrebible.org
Actualités
Tableau du mois
Oeuvre du mois
Livre du mois
Article du mois
Emplacement
Mésopotamie archaïque
Mésopotamie
Assyrie Ninive
Arslan Tash Til Barsip
Iran Palais de Darius
Phénicie Arabie Palmyre
Levant Syrie côtière
Ougarit Byblos
Grand Sphynx Le Nil
Les loisirs Le temple
Les sarcophages
La momie
Le livre des morts
Les dieux
Ancien et Nouvel Empire
L écriture et les scribes
Salle Campana
Salle des Bronzes
Salle des Caryatides
Art romain
Epoque Julio-Claudienne
Antiquité tardive
Gaule, Afrique et Syrie
Visite thématique
Recherche une oeuvre
Recherche sur un thème
Visite ludique
Le saviez-vous - série 1
Le saviez-vous - série 2
Le saviez-vous - série 3
Diaporama
En savoir plus ?
Commander le livre par Internet
Bon de commande A imprimer
Contact
Bibliographie
Notes
Glossaire


Rébecca et Eliézer

 
Abraham envoie son serviteur Éliézer trouver une compagne pour Isaac dans la lointaine Mésopotamie, parmi les membres de sa propre parenté. Il jure qu’il ne ramènera pas une femme cananéenne à Isaac. À son arrivée dans la ville, Éliézer dirige ses dix chameaux vers un puits. « Il n’avait pas encore achevé de parler et voilà que sortait Rébecca, qui était née à Bethouël le fils de Milka la femme de Nahor le frère d’Abraham, et elle avait sa jarre sur l’épaule.»
           
 

Rébecca au puits 

 
RF 1975-2
 
Giandomenico TIEPOLO
Venise, 1751

Pendant du Christ et la femme adultère (R.F. 1975-1). Préfigurant L'Annonciation, le sujet biblique est tiré de la Genèse (24, 15-20) : chargé par Abraham de trouver une épouse pour son fils Isaac, Eliezer la reconnaîtra lorsque, arrivé près d'un puits, Rébecca lui donnera à boire.
           
« Arrivé près du puits qui se trouve en dehors de cette ville, il fit agenouiller les chameaux. C'était le soir, à l'heure où les femmes venaient puiser de l'eau. Il pria ainsi : « Seigneur, Dieu de mon maître Abraham, accorde-moi de faire une heureuse rencontre aujourd'hui. Manifeste ainsi ta bonté pour mon maître Abraham. Me voici près du puits, et les filles des habitants de la ville vont venir y puiser de l'eau. Je demanderai à l'une d'elles de pencher sa cruche pour que je puisse boire. Si elle me répond : «Bois, et je vais faire boire aussi tes chameaux», je saurai que c'est elle que tu destines à ton serviteur Isaac. De cette manière, je reconnaîtrai que tu as agi avec bonté pour mon maître. »  Avant qu'il ait fini de parler arriva Rébecca, fille de Betouel, lui-même fils de Milka et de Nahor, le frère d'Abraham. Elle portait sa cruche sur l'épaule. C'était une ravissante jeune fille ; elle était vierge. Elle descendit au puits, remplit sa cruche et remonta. Le serviteur d'Abraham courut à sa rencontre et lui dit : « Laisse-moi, s'il te plaît, boire un peu d'eau de ta cruche. »  « Je t'en prie, répondit-elle, bois. » Vite elle fit descendre sa cruche sur son bras et lui donna à boire. Quand elle eut fini, elle reprit : « Je vais aussi puiser de l'eau pour les chameaux jusqu'à ce qu'ils aient tous bu. »  Elle vida rapidement sa cruche dans l'abreuvoir, puis elle courut de nouveau chercher de l'eau. Elle en puisa pour tous les chameaux. L'homme l'observait en silence, se demandant si le Seigneur avait ou non fait réussir son voyage. » - Genèse 24 :11-21
           
Avant que j'aie fini de parler
en moi-même, Rébecca est arrivée,
la cruche sur l'épaule ; elle est descendue au puits et elle a puisé de l'eau.
Je lui ai demandé :
« Donne-moi à boire, s'il te plaît. » -
Genèse 24:45
 
 
Rébecca recevant des mains
d'Eliezer les présents d'Abraham   
 
RF 1977-15                               >
 
François BOUCHER
Avant 1727 
 
Autrefois attribué à Tiepolo ou Pellegrini, cette esquisse pour un tableau du musée des Beaux-Arts de Strasbourg, appartient aux scènes de la vie des Patriarches de l'Ancien Testament exécutées par Boucher avant son départ pour l'Italie en 1727.
           
           
 

Eliezer et Rebecca   

 
inv 7270
 
  
Nicolas POUSSIN
 
1648
 
 
Peint pour le banquier Jean Pointel.
 
Ce sujet biblique tiré de la
Genèse (24, 1-61) préfigure
l'Annonciation :
 
il montre le moment où Eliezer,
serviteur d'Abraham qui l'avait chargé
de trouver une épouse pour son
fils Isaac, rencontra Rebecca qui
tirait l'eau pour abreuver les
troupeaux de son père.

 

<   Eliezer et Rebecca     détail

           
Éliézer était un homme de Damas et héritier présomptif d’Abraham lorsque celui-ci n’avait pas d’enfant. Abraham parlait de lui comme d’‘ un fils de sa maisonnée ’. (Gn 15:2, 3.) C’est probablement lui qui est qualifié de plus ancien serviteur d’Abraham et de gérant de sa maisonnée.
 
Des découvertes archéologiques ont permis de comprendre pourquoi Abraham considérait Eliezer comme son héritier. Souvent, les couples sans enfant adoptaient un fils qui prendrait soin d’eux et, à leur mort s’occuperait de leur enterrement, puis hériterait de leurs biens.

Il était stipulé toutefois que, si un fils leur naissait après l’adoption, c’était ce fils qui devenait le principal héritier. Le “Code d’Hammourabi”, et le “Code des lois de Manu”, en Inde, de même que les lois assyrienne, égyptienne, grecque et romaine, prévoyaient déjà des procédures d’adoption.
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           

 





Vers visite rapide

Vers visite guidée

Antiquités orientales    Département antiquités orientales
Antiquités égyptiennes    Département antiquités égyptiennes
Antiquités romaines    Département antiquités romaines